Météo

Météo à Saint bauzile

18 °C / Ensoleillé
Vent: N de 11 km/h
Humidité: 56%
Auj
7/18 °C
Mar
8/18 °C
Mer
7/17 °C
Jeu
7/19 °C
Calendrier
ACTUS
ACTUS
REUNION DE PRESENTATION DU TRES HAUT DEBIT
05/01/2020

Une centaine de personnes se sont retrouvées mercredi 15 janvier dans la salle du camping de Rouffiac pour assister à la présentation du projet de déploiement du Très Haut Débit dans les communes du Valdonnez. Parmi elles se trouvaient les maires des communes de Balsièges, Lanuejols et Saint-Étienne-du-Valdonnez.

Après le mot d'accueil de Didier Couderc, maire de Saint-Bauzile, la Présidente du Conseil Départemental, Sophie Pantel, est revenue sur la genèse de ce projet et ses différents aspects :

- intervention du conseil Départemental par nécessité de suppléer à la carence de l'initiative privée ;

- difficulté à intéresser un acteur majeur de télécommunication (la Lozère représente un peu plus de 60 000 prises) ;

- augmentation de la taille du projet en s'associant au Lot et à l'Aveyron (passage à 360 000 prises) ;

- choix de la fibre optique, pour sa performance technique, son insensibilité aux intempéries et la valeur très faible du matériau (risque de vol minoré par rapport au cuivre) ;

 

Elle a rappelé que les négociations intenses, dans lesquelles le conseiller départemental Henri Boyer (absent pour raison familiale) et Patrick Boyer (Directeur Numérique) se sont particulièrement investis à ses côtés, ont abouti à un coût global pour la collectivité maîtrisé. Le délégataire retenu pour concevoir, réaliser, exploiter et commercialiser ce réseau supporte 80 % de l'investissement, soit 78,7 M d'€. Sur les 20 % restants, l’État participe à hauteur de 14,8 Md'€ et la Région 3,1 M d'€.

Le reste à charge pour le Département et les communes (4,5 M€) représente pour chacun 38 € par prise (3 fois moins que prévu avant les négociations).

Sur les 1 461 prises du Valdonnez (357 à Balsièges, 221 à Brenoux, 203 à Lanuejols, 337 à Saint-Bauzile et 459 à Saint-Etienne du Valdonnez), on comptait 849 prises raccordables fin décembre 2019.

 

Les différentes étapes du déploiement ont été présentées par M. Philippe Prieto, Directeur Général Adjoint du délégataire, ALLiance Très Haut Débit, depuis le relevé de boîte aux lettres jusqu'à la commercialisation, en passant le début du déploiement « Fiber to The Home (FTTH)» (phase « ROUGE ») , le Déploiement de la zone (phase « JAUNE »), l'arrivée des opérateurs (phase « VERTE ») et le raccordement des logements (phase « BLEUE ») que chacun peut suivre de près en se connectant à l'adresse suivante : https://eligibilite-thd.fr/cartographie/axtd/offre/ftth

Le réseau sera ouvert à tous les Fournisseurs d'Accès Internet (FAI) qui disposent de 3 mois pour proposer leurs abonnements aux clients fibrés.

 

A l'heure actuelle, seul Orange est en mesure de proposer des offres pour les logements raccordables. Cet opérateur était représenté par son directeur des relations avec les collectivités locales, Laurent Pauziès, qui était accompagné de 2 agentes de la Boutique « Orange de Mende ».

M. Pauziès a apporté des informations pratiques sur l'installation de la fibre au domicile. Celle-ci empruntera le même chemin que le téléphone précédemment (sauf en présence d'obstacle). Il conviendra de bien s'interroger sur la localisation de l'arrivée de la fibre. En cas de difficultés pour le raccordement des appareils, une solution payante « tout compris »sera proposée. Différentes offres personnalisées d'abonnement avec un débit pouvant aller jusqu'à 400 Mbits/seconde en montant et 2 Gbits/seconde en descendant seront proposées.

Le réseau « cuivre » subsistera en parallèle et les clients raccordés selon ce mode seront avertis 5 ans avant son démantèlement.

Des interventions dans la salle ont reflété l'impatience des usagers vis-à-vis de l'arrivée de la fibre. Il est certain que la qualité du service actuel n'est pas toujours satisfaisante malgré des tarifs identiques à ceux des zones bénéficiant de débits bien plus importants.

Des dysfonctionnement dans les premiers contacts avant raccordement ont été pointés, en demandant au représentant d'Orange de prendre les dispositions permettant de traiter au mieux les demandes d'abonnements qui ne devraient pas manquer d'arriver.

Patience donc, il n'y en a plus pour très longtemps avant de pouvoir accéder à cette nouvelle technologie, synonyme de performances accrues pour les usages des particuliers, mais également de perspectives de développement économique pour les professionnels.