Météo

Météo à Saint bauzile

19 °C / Nuageux
Vent: NO de 11 km/h
Humidité: 88%
Auj
13/24 °C
Sam
15/28 °C
Dim
16/26 °C
Lun
15/26 °C
Calendrier
ACTUS
Moyen-Age

Moyen-âge

Au cours du Moyen-âge, les villae deviennent des mansi c'est à dire des propriétés agricoles étendues qui ont donné le nom de nos villages actuels. Face aux tumultes du haut Moyen âge, des lieux de repli sont construits sur des points élevés que l'on appelle castrum.

Des traces archéologiques d'une première fortification médiévale ont été retrouvées sur le Causse du Balduc. Plus tard vers 1209, un château est édifié à Montialoux (les murs sont encore visibles aujourd’hui).

Au XIIIème siècle,  le Gévaudan est alors divisé en trois domaines : le premier appartenant au roi, le second à l’Evêque et le troisième est partagé entre huit barons.

C’est ainsi que la Baronnie de Tournel place sous son autorité le mandement (division de territoire) de Montialoux dont dépendent Le Falisson, Lentondre, Rouffiac et Villeneuve.

Au même moment, le développement  de la foi chrétienne s'affirme par la construction de plusieurs lieux de culte (chapelle Saint-Jean du château de Montialoux et église de Saint-Bauzile).

Le pouvoir épiscopal s'étend peu à peu sur le territoire du Valdonnez au détriment des barons. Au XIIIème siècle, Odilon de Mercoeur achète la terre des Fonts et le village du Falisson pour mieux contrôler la vallée du Bramont à partir du château épiscopal de Balsièges. Mais ces deux mansi (agglomérations) dépendront à nouveau de la Baronnie de Tournel.

Deux paroisses auraient été créées sur le territoire actuel de la commune. Ont-elles coexisté au même moment ou se sont elles succédées ?

La paroisse de Montialoux est mentionnée jusqu’au XIVème siècle. Celle de Saint-Bauzile est mentionnée indirectement dans la Bulle de 1306. Dans ce document, le pape Clément V autorise Guillaume Durand évêque de Mende à unir l’église de Saint-Bauzile à sa menseépiscopale (part des biens fonciers d’un évêché ou d’un monastère).

En 1374 au moment du passage des routiers (bandes de mercenaires issues de la guerre de Cent ans), les habitants des villages des paroisses de Saint-Etienne et de Saint-Bauzile, trop éloignés des places fortes de Chapieux et de Montialoux auraient demandé au baron du Tournel l'autorisation de construire eux-même une forteresse pour se mettre à l' abri. On ne sait si cette demande a été acceptée pour Saint-Bauzile.