Météo

Météo à Saint bauzile

4 °C / Ensoleillé
Vent: NE de 7 km/h
Humidité: 87%
Auj
-1/7 °C
Dim
2/9 °C
Lun
0/11 °C
Mar
4/14 °C
Calendrier
ACTUS
De la préhistoire à l'antiquité

 

La commune de Saint-Bauzile s’étend sur 2880 hectares.

Elle se divise en deux zones géographiques bien distinctes : vallée verdoyante (autour de la Nize et du Bramont) et causses (ceux de Mende, du Balduc et de Sauveterre).

Les premières occupations du sol par l’homme connues à ce jour se trouvent sur les hauteurs des causses et notamment sur la bute témoin du Balduc (site régulièrement occupé jusqu’à son abandon au XXème siècle) ainsi que dans le secteur du Falisson (causse du Sauveterre).

 

Préhistoire

Vers 2200 av J.C, des hommes s’installent dans le secteur du Falisson probablement près du point d’eau. Ce choix n’est pas surprenant puisque la voie des dolmens passant par le causse de Sauveterre se trouve toute proche. Un dolmen aujourd’hui disparu aurait été érigé au Falisson.

Au lieu-dit La serre à 300 mètres du hameau de Freycinel, sur la limite entre la commune de Saint-Bauzile et celle d’Ispagnac, un dolmen est encore visible.

Ce tumulus (tombeau de terre amoncelée) a révélé deux niveaux de sépultures avec deux rites funéraires de l’époque (incinération et inhumation).

La partie  inférieure est une tombe collective à incinération qui daterait du début de l’âge du Bronze. Cette découverte semble montrer que ces hommes ont connu un événement collectif tragique (combat ou épidémie)*.

La partie supérieure avec un rite d’inhumation comprend deux squelettes et daterait de l’âge du Fer.

On peut noter aussi que le truc de Balduc qui forme un cap barré (site naturel surplombant une vallée), aurait été occupé dès le VIème siècle av J-C. A cette période, les hommes cherchent à occuper et fortifier des lieux en hauteur naturellement plus facile à défendre.

 * Maurice Cannonge, Pierre Peyre, Le Valdonnez et ses abords, Société des lettres, Sciences et Arts de la Lozère, 1993  p 44-51.

Période gallo-romaine

Durant la période gallo-romaine, les Gabales (peuplade gauloise occupant le territoire de la Lozère) exploitent les richesses de la vallée du Valdonnez (agriculture, exploitation des forêts des causses pour en extraire la poix).

L’habitat et autres constructions (funéraires et religieuses) connaissent un essor considérable dans les vallées. La plus belle œuvre actuellement préservée est le mausolée de Lanuéjols.

Dans notre commune, des céramiques et autres poteries ont été retrouvées sur le truc de Balduc.

Colonnes trouvées près du temple de RouffiacDes fondations d’un grand bâtiment ont même été découvertes à Rouffiac sous l’actuel garage Chaptal lors de travaux engagés par le propriétaire. Des monnaies (Adrien, Posthume et Victorin) et autres objets du quotidien ont été trouvés sur place. Ils permettent de dater plus précisément l’occupation des lieux entre le IIème et IIIème siècle ap J.C. Le domaine appelé villa pourrait avoir appartenu à un riche propriétaire nommé Ruffus (origine probable du nom de village de Rouffiac)*.

* Maurice Cannonge, Pierre Peyre, Le Valdonnez et ses abords, Société des lettres, Sciences et Arts de la Lozère, 1993  p 89-95.